Header Ads

Comment prévenir les attaques de panique et d'angoisse ?





Tout d'abord, il convient pour la personne qui est confrontée à des crises de panique d'identifier le moment où elle sent que sa crise d'anxiété va commencer.

Il lui faut ensuite contrôler sa respiration pour mieux se protéger des symptômes de la crise d'angoisse.

La méditation, la relaxation et le contrôle de la respiration aident à bien se prémunir contre la crise d'angoisse.

La thérapie aide aussi à identifier les symptômes au moment de leurs survenues. En outre, le thérapeute va vous aider à composer avec les symptômes, à les accepter et à les contrôler.

Bien sûr, ce travail peut prendre plusieurs mois, et il faut être patient avec soi-même pour avancer vers la guérison. La culpabilité et l'autojugement ne serviront à rien.

Si vous désirez vraiment guérir de votre mal, vous devez impérativement supprimer la caféine, le thé, les boissons gazeuses, l'alcool et la cigarette. Ce sevrage peut vous sembler difficile, mais vous en ressentirez vite les effets bénéfiques.

Vous devez aussi éviter de vous replonger dans les souvenirs du passé, particulièrement quand ceux-ci ont été traumatisants. Vous devez au contraire regarder vers l'avant, apprendre à vous positionner pour construire votre avenir. Cherchez les moments agréables de votre vie, les souvenirs positifs et édifiants, etc.

Envisagez ce qui pourrait vous faire plaisir à l'avenir et mettez tout en ordre pour réussir dans la voie que vous vous êtes fixée.

Entourez-vous d'amis, de proches qui sont dans une énergie positive, afin qu'ils vous fortifient et vous soutiennent dans votre progression.

Que se passe-t-il si les crises de paniques ne sont pas traitées ?

Quand les crises de paniques ne sont pas traitées, elles prennent de plus en plus de place dans la vie du patient.

Elles peuvent surgir à n'importe quel moment et devenir très nombreuses au point de faire prendre le risque d'avoir des comportements incohérents avec la réalité.

Des symptômes peuvent se greffer aux troubles, comme des phobies, des envies suicidaires, une rupture sociale, la toxicomanie, etc. Au final, la personne peut véritablement déclencher une crise cardiaque.

Si les crises de panique ne sont pas traitées, l'anxiété va augmenter gravement. Le quotidien de la personne malade en sera affecté et elle se mettra en marge de la société aux dépens de sa santé et de sa vie.


Aucun commentaire