Header Ads

Comment avoir une bonne mémoire ? Entraînez-vous !



En vieillissant, nous voulons tous garder quand même notre capacité de nous souvenir des choses. Après tout, qui veut être un fardeau pour ses propres enfants?

Saviez-vous que si vous vous entraînez régulièrement lorsque vous êtes encore jeune, vous vous offrez la certitude de rester en bonne santé au grand âge? Des études récentes montrent que votre capacité de mémoriser pourrait dépendre de votre condition physique. Certains types de mémoire dépendent de l'hippocampe localisé dans le cerveau, et, dans ce cas, la dimension compte vraiment: plus l'hippocampe est grand, mieux c'est.


Comment la dimension de l'hippocampe affecte la mémoire


Selon les études, les adultes plus âgés qui sont en bonne condition physique ont la tendance d'avoir un hippocampe beaucoup plus grand en rapport avec les adultes avec une condition physique moins bonne. Dans une étude publiées dans Hippocampus Journal, la dimension de l'hippocampe chez les adultes en bonne condition physique est responsable de la création d'un plus de 40% de mémoire spatiale.

Les scientifiques pensent que chez les humains, certaines activités peuvent modifier la dimension de l'hippocampe. En outre, d'autres études ont révélé qu'au fur et et à mesure que nous vieillissons, l'hippocampe se rapetisse et le taux de réduction de la capacité cognitive diffère d'un individu à l'autre. Des recherches faites sur des souris ont également montré que plus celles-ci font des activités physiques, plus leur hippocampe et leur mémoire spatiale augmentent.

Les études les plus récentes sur l'hippocampe montrent que chez les humains, l'entraînement physique a un effet tant sur la dimension de leur hippocampe que sur leur mémoire. Les scientifiques ont découvert que la bonne condition physique d'une personne et ses performances lors des tests de mémoire spatiale étaient étroitement liées. Cette découverte appuie la théorie selon laquelle la conduite et les choix de style de vie d'une personne pourraient avoir une incidence sur la réduction du cerveau à la vieillesse.

Aucun commentaire