Header Ads

Manger pour combler un vide intérieur et un manque affectif


Manger pour combler un manque
Si certains voient les vacances comme un moment de détente, d’autres les appréhendent.

Quantités de personnes, qui sont en apparence heureuses, cachent aux autres ce qu’elles ont enfoui à l’intérieur: ressentiment, colère, peine, frustration.

Le mal-être se manifeste de différentes façons. A l’inverse, le sentiment de bien-être, lui, est bien souvent perçu uniquement comme quelque chose de positif.

Cela veut-il dire qu’il est impossible de faire de mauvais choix lorsque l’on est heureux?

Les vacances, c’est un peu la bête noire des mangeurs compulsifs, et je parle en connaissance de cause, l’ayant moi-même été par le passé.

Ce sentiment d’impuissance que vous avez peut-être déjà ressenti, je le connais par cœur. Mais je connais aussi quelques trucs et astuces qui peuvent vous aider à contrôler vos pulsions et à garder votre motivation.

Qu’est-ce qui vous ronge?

Avant de songer à résoudre un problème, il faut tout d’abord admettre qu’on en a un. Et c’est bien souvent cette étape qui est la plus difficile.

• Acceptez: Chacun de nous rencontre des difficultés à un moment ou à un autre. Celui qui dit le contraire non seulement ment aux autres, mais se ment aussi à lui-même.

• Prenez le contrôle: C’est à vous qu’il revient de prendre vos propres décisions, pas à vos émotions.

• Cherchez la cause: Tenir un journal, par exemple, vous aidera à mettre le doigt sur ce qui déclenche les pulsions. Se peut-il que vous mangiez par ennui, ou colère? Pour combattre un sentiment de solitude, ou d’auto dévalorisation? Ou bien au contraire, pensez-vous: “je l’ai bien mérité!”, ou “ça ne va pas me faire de mal!”? Les sentiments trop positifs, comme les sentiments trop négatifs, peuvent être à la base du problème. Et parfois même, il peut s’agir d’un mélange des deux.

• Un jour après l’autre: Dans la vie, on ne peut pas tout contrôler. Ce que chaque jour nous réserve est malheureusement indépendant de notre volonté. Ce qui ne l’est pas, en revanche, c’est la façon dont nous allons réagir. Alors entamez chaque nouvelle journée avec conviction et un état d’esprit neuf.

• Persévérez: L’alimentation compulsive n’est pas une mauvaise habitude, comme celles de se ronger les ongles ou de faire craquer ses doigts. C’est un trouble qui peut être plus ou moins long à guérir, selon les personnes.

Nous sommes tous différents. Alors, ne désespérez pas!

Redonnez à la nourriture la place qui lui revient

La nourriture, c’est:

• Ce qui vous donne de l’énergie

• Ce qui permet de vous maintenir en bonne santé

Mais ce n’est pas:

• Votre ami

• Votre amoureux/se (même si les publicités de certains chocolats aimeraient vous le faire penser)

• Votre source principale de joie

• Votre récompense

Des petites astuces pour tous les jours

• Des photos: C’est une réalité bien connue, notamment des publicitaires: les images ont une grande influence sur le mental. Accrochez donc des images qui vous motivent à des endroits stratégiques, comme le miroir de la salle de bains, la porte du frigidaire ou celles des placards. Et changez-en souvent. Le simple fait de chercher de nouvelles images est une motivation en soi. Si vous utilisez Facebook, Pinterest ou Tumblr, vous avez accès à une infinité de photos.

• Des citations: Tout le monde n’apprécie pas forcément les citations. Personnellement, j’en ai trouvé certaines très encourageantes. C’est incroyable l’impact que peuvent avoir quelques mots. Quelques fois, il n’en faut pas plus pour vous pousser dans la bonne direction.

• Une communauté: Parce que vous allez rencontrer des hauts et des bas, il est important d’avoir quelqu’un sur qui vous appuyer, comme un ami proche, ou un membre de la famille. Ou bien encore des personnes qui partagent les mêmes problèmes que vous, et qui ont les mêmes buts.

Bien souvent, elles se regroupent en communautés, auxquelles vous pourriez vous aussi vous joindre.

Un esprit sain dans un corps sain

Existe-t-il vraiment une connexion entre l’esprit et le corps?

Selon les experts, il ne fait aucun doute que l’état d’esprit et les émotions ont une grande influence sur notre santé.

Par exemple, le stress modifie le niveau des hormones et affecte la digestion, entre autres choses. Pour que les résultats se voient à l’extérieur, il est donc important de prendre soin de l’intérieur.

Et si je fais une rechute?

Tous les êtres humains sont imparfaits, et font des erreurs. N’êtes-vous pas humain? Bien sur qu’il vous arrivera de rechuter.

Mais ce qui compte le plus, c’est de vous relever et de continuer à avancer vers votre but. Vous n’atteindrez certainement pas la perfection, mais chaque pas vous rapprochera un peu plus d’une meilleure version de vous-même.

A chaque jour suffit sa peine

Voilà une pensée positive! Vivre dans le présent vous évite de stresser inutilement sur des choses du passé, que vous ne pouvez plus changer, ou du futur, qui ne sont même pas encore arrivées.

Toute chose sur laquelle vous n’avez pas d’emprise est susceptible de réveiller vos pulsions. Apprenez des erreurs passées et oubliez-les. Fixez-vous de petits objectifs quotidiens.

La satisfaction que vous ressentirez en les achevant contribuera à nourrir votre motivation. Et surtout, ne vous arrêtez pas. Demain est un autre jour.

Aucun commentaire